Sauter la navigation principale
Faites un don
Contactez-nousSection pour le conseil d'administration

La position honteuse du Canada à l’égard du travail du sexe
Le 6 novembre, le Projet de loi C-36 a reçu la sanction royale et est devenu loi. Nous sommes profondément déçus, puisque cette loi répliquera en grande partie les violations de droits constitutionnels qu’a invalidées la Cour suprême en 2012, et perpétuera les préjudices pour la santé et les droits de la personne des travailleuse(-eur)s du sexe, au Canada. Informez-vous des dangers de cette loi en lisant ce feuillet de questions et réponses (mise à jour octobre 2014)

Une injection de raison
La Cour suprême a conclu que les services d’injection supervisée sauvent des vies — mais le gouvernement fédéral cherche à faire en sorte qu’il est plus difficile d’en ouvrir. Notre document conjoint de questions et réponses, présenté au comité parlementaire qui étudie le Projet de loi C-2, exhorte le gouvernement à entendre raison et à respecter la plus haute cour du pays.

Nouvelles ressources : Criminalisation du non-dévoilement du VIH
Consultez notre nouvelle collection de ressources multimédia sur la criminalisation du non-dévoilement du VIH — une série actualisée de feuillets d’information, deux courtes vidéos faisant état de la situation problématique du droit criminel au Canada, et une série de webinaires expliquant les droits et les responsabilités de chaque individu en lien avec le dévoilement du VIH. .

Nouveaux feuillets « Connaître ses droits »
Dévoilement en tant que patient, confidentialité des dossiers médicaux, dévoilement au service de garde, et confidentialité pour les parents — lisez les plus récents de notre série de huit feuillets sur les droits à la confidentialité et les obligations de dévoilement des personnes vivant avec le VIH dans divers contextes du quotidien.

Plus

www.flickr.com
Communiqués

6 novembre 2014 — Le Parlement tourne le dos aux travailleuse(-eur)s du sexe – il bafoue leur droit à la santé et à la sécurité
Communiqué

3 novembre 2014 — Le Projet de loi C-2 contredit la Cour suprême et condamne les personnes qui utilisent des drogues à des préjudices inutiles
Communiqué

1er août 2014 — À la mémoire d'Elisse Zack
Déclaration

Plus

Faites un don maintenant
AIDSLEX : Échange de connaissances sur le VIH/sida, le droit et les droits humains
Le Réseau juridique canadien VIH/sida est un organisme non-gouvernemental doté du statut consultatif spécial auprès du Conseil économique et social (ECOSOC) des Nations Unies.
Protection des renseignements personnelsRéserve juridiquePlan du site
Réseau juridique canadien VIH/sida
Aller à la navigation principale